#LeRéveil

#Libérons
NosConvictions

Primaire de la droite et du centre 2016

Pour rester informé de l’actualité de la campagne de Jean-Frédéric Poisson :

 Actualités

 Agenda

 Twitter

 Facebook

 Ils soutiennent Jean-Frédéric Poisson

maire-xl-mars-2014

Xavier Lemoine

Maire de Montfermeil, Vice-président des fiances à Grand Paris Grand Est et Conseiller Métropolitain Délégué à l’économie circulaire

« Engagé en politique depuis 30 ans en Seine-Saint-Denis, c’est-à-dire, aux avants postes de l’Histoire de France, je sais que ce dont nous avons besoin ne relève absolument plus d’un arsenal d’ajustements techniques, mais bien d’une refondation anthropologique de la Politique. Notre survie est à ce prix-là. Jean-Frédéric Poisson, par sa formation, son caractère, ses expériences professionnelles et politiques incarne cette nécessité pour la France. »

bdr_2016

Benoit de Rivaz

Cadre dans l’Industrie, 50 ans

« Jean-Frédéric Poisson est le seul candidat qui propose un projet politique cohérent fondé sur un socle idéologique lisible. Il  incarne également  par son parcours le renouveau de la classe politique que les Français attendent. Un candidat de conviction qui exprime ses idées avec constance et clarté. Sa candidature est une chance que nous devons saisir. »

photojh

Jean Helou

Etudiant en M1 de Science politique

« Voter Poisson c’est faire le choix de ne pas subir l’islamisation de la France, c’est soutenir un projet de civilisation. Il est le seul candidat à dire qu’il souhaite abroger le « mariage pour tous », que l’islam pose problème en France, que la France doit reconnaître constitutionnellement ses racines chrétiennes.

Je soutiens Jean-Frédéric Poisson car il incarne la droite authentique qui défend notre identité et nos libertés, au contraire de la « droite » aseptisée qui refuse de parler d’immigration au nom du multiculturalisme. »

Ses deux derniers livres

couv-livre-CO

« Notre sang vaut moins cher que leur pétrole – la France à l’épreuve du Proche-Orient », paru le 23 juin 2016 en librairie (Editions du Rocher)

« « Notre sang vaut moins cher que leur pétrole » : c’est ce que me disait au mois de juillet 2015 le patriarche syriaque orthodoxe de Damas.

La France se montre d’un silence et d’une indifférence coupables face au sort réservé aux chrétiens d’Orient. Vice-président du groupe d’études sur les chrétiens d’Orient à l’Assemblée Nationale, président de la mission d’information parlementaire sur les moyens matériels et financiers de Daech, je ne cesse d’alerter sur les persécutions qu’ils subissent et sur l’attitude irresponsable des pays occidentaux.

Dans cet ouvrage, je dénonce la soumission de la France aux monarchies pétrolières et son aveuglement sur la situation des chrétiens d’Orient. Je propose en contrepartie une diplomatie nouvelle et ambitieuse.

Nous devons nous lever en masse pour que les chrétiens puissent vivre, vivre en paix, vivre rester chez eux. L’objectif politique ultime que nous devons poursuivre aujourd’hui doit être prioritairement de permettre aux chrétiens d’Orient de vivre sur leur territoire. La France ne peut rester sourde aux massacres des chrétiens d’Orient et d’Afrique. Leur protection fait partie de ses missions internationales, de sa vocation même. »

Equateurs1608_RapportDeLaMissionDInformationDe_2

« Rapport de la mission d’information de l’Assemblée Nationale sur les moyens de Daech », juillet 2016 (Editions des Équateurs)

Ce rapport d’information de l’Assemblée nationale, rendu public le 20 juillet 2016, sur les moyens de Daech constitue l’une des meilleures synthèses, riche en informations confidentielles, à ce jour. Pendant six mois, la mission parlementaire a rencontré des centaines de chercheurs, des diplomates, des responsables des services de renseignement et de police, français ou étrangers. Elle s’est rendue en Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en Arabie saoudite. Ce rapport présente de façon précise, particulièrement informée, la genèse du phénomène Daech. Il analyse les caractéristiques de cette organisation terroriste pour mieux en souligner les limites et les faiblesses. Il fait également le point sur ses ressources matérielles et son arsenal militaire, notamment le financement diabolique des attentats. Il traite des ressources immatérielles de Daech : son idéologie, sa propagande, ses capacités médiatiques. Il nous plonge dans la vie quotidienne et l’organisation de ce pseudo-état. Enfin, il appréhende ce qui constitue la plus grande force de l’organisation djihadiste : sa capacité d’attraction. Absolument captivant, d’une grande fluidité, ce rapport est une lecture indispensable pour comprendre les terribles événements qui frappent la France et le monde.